ARTiFACTS – les objets qui ont fait l’Histoire de Quantic Dream

Avec une naissance qui remonte au 2 mai 1997, Quantic Dream regorge dans ses locaux d’objets insolites, collectors, uniques, précieusement gardés au fil des ans et qui font partie intégrante de son Histoire. Au détour d’un couloir, d’un bureau, d’une armoire, nous avons déniché tout un tas de petits trésors, qui sont autant d’excuses idéales pour vous raconter des anecdotes inédites sur la vie du studio. Et c’est à notre camarade Ngiraan Fall que nous avons confié cette mission, dans une nouvelle série vidéo intitulée ARTiFACTS. 

Évidemment, on en a aussi profité pour bavarder avec Ngiraan et en apprendre un peu plus sur lui !   

Hello Ngiraan, comment ça va en ce début d’année 2021 ?  

Ngiraan : Ça va pas mal ! J’ai la chance de pouvoir m’exprimer à travers de projets très cools, comme les vidéos pour Quantic Dream, ou les projets que je réalise pour d’autre médias, donc je n’ai pas le droit de me plaindre, il y a des situations bien plus compliquées ! J’essaie juste de divertir celles et ceux qui me regardent, du mieux que je peux 😊  

On t’a déjà vu animer les Quantic Streams sur Twitch ; tu peux nous raconter un peu ton parcours ?  

Ngiraan : J’ai démarré par le théâtre, en faisant des sketchs dans des maisons de quartier, lorsque j’étais au lycée, puis au conservatoire à Paris. Ensuite, après avoir joué dans quelques pièces, j’ai gagné un concours d’écriture et ça m’a ouvert les portes de la télé, où une chaine pour enfant m’a embauché pour écrire des petits sketchs entre les diffusions de Bob l’Éponge. J’y ai pris goût et j’ai compris que ce que j’aimais beaucoup faire c’était faire des blagues, certes, mais surtout raconter des histoires… Alors j’ai continué, en créant des formats légers, pour enseigner des choses en s’amusant, sur des médias comme France Télévisions et MTV. Ça m’a permis de bosser régulièrement, à côté de mes activités de comédien ; de là j’ai été repéré pour faire des chroniques humoristiques à la radio, sur Mouv’, en quotidienne, et sur un format de stand up d’actu que je continue toujours. Actuellement j’écris aussi le programme Rap Jeu diffusé sur YouTube et présenté par Mehdi Maizi, et bien sûr, les projets avec Quantic Dream ! 

Comment ça a commencé pour toi les jeux vidéo ?  

Ngiraan : En 1992, je devais aller chez mon voisin du 6ème étage pour lui emprunter son Game Boy quand il allait à son entrainement de football. Mais à mon anniversaire cette année-là, tout le monde s’est cotisé pour m’acheter une Atari Lynx. J’ai eu 2 jeux… en tout… Pac-Land, un classique, et Toki, moins connu, qui raconte l’histoire d’un méchant représenté par une main volante, qui enlève la petite amie d’une sorte de Tarzan, qui veut aller la délivrer mais qui se fait transformer en singe ! Donc il doit sauver sa copine et redevenir le mec musclé en slip qu’il est au début… Il crachait des boules de feu, personne ne connaissait ce jeu mais ça m’a donné un amour immodéré pour les jeux de plateforme ! Puis l’année d’après, pour Noël, j’ai eu une Sega Megadrive 2 avec le jeu Aladdin, que j’ai fini au moins 50 fois ; je suis vraiment un enfant des 90s.  

Et en dehors du jeu vidéo, c’est quoi les choses qui te font vibrer ?  

Ngiraan : J’aime beaucoup le sport, cuisiner, lire des polars, et puis j’ai des lubies : voir des films plusieurs fois, binger les séries HBO, passer mes étés à New York pour trainer dans les clubs de stand up. Je suis un vrai geek de stand up, je regarde tout, même des trucs mal filmés sur YouTube dans des clubs où personne ne va ! 

En plus des Quantic Streams sur notre chaine Twitch, tu es maintenant aux commandes d’ARTiFACTS ; qu’est-ce qui t’a plu dans ce projet ?  

Ngiraan : Premièrement, j’avais envie de me mettre plus dans le monde du jeu vidéo, c’est quand même un élément incontournable de la pop culture. Ensuite, cette possibilité de travailler en anglais, c’est une occasion rare quand on vit à Paris. Et bien sûr, l’équipe de Quantic Dream me laisse libre de faire les choses à ma manière, et comme j’aime raconter des histoires, c’est toujours cool de pouvoir offrir à la communauté des petites anecdotes sur le studio, des coulisses, mais sans se prendre au sérieux ! 

Tu as un message à faire passer à la communauté Quantic Dream ?  

Ngiraan : Déjà, merci pour les retours sur les streams Twitch, qui sont super bienveillants ; la communauté Quantic Dream est hyper exigeante et je suis content qu’ils soutiennent nos projets de manière aussi fidèle et positive ! Et puis restez bien connecté, parce qu’on prépare plein de choses géniales cette année 😊  

Merci Ngiraan ! ARTiFACTS, c’est chaque lundi en vidéo sur nos réseaux sociaux ; on compte sur vous pour soutenir Ngiraan dans sa nouvelle mission !